Association Loi 1901

AVC, AIT et après ...

4 Route de Lons le Saunier

39120 Le Deschaux

   FRANCE 

adresse courriel du Président :

avcaitetapres@gmail.com

 

comptabilité

avcaitetapres.compta@gmail.com

 

secrétariat

avcaitetapres.secretariat@gmail.com

Déclaration de CREATION de l'association

n° W391003308

en date du 11.07.2016

* * * * *

compte bancaire ouvert au
Crédit Mutuel de Dole - France

Site conçu par ECOTREMENT - laissé en autogestion

Témoignage sous X

Bonjour à tous et toutes, voici mon témoignage

 

AVC il y a 7 ans avec séquelles.

 

Je n'avais pas de cholestérol ni de diabète encore moins d' hypertension.

Je fais de l'hypotension depuis l'âge de 12 ans.

 

Le 27décembre 2010, j'attendais des invités ...

Mais avant, je vais vous avouer une chose horrible : mon fils étant dans la drogue, il me frappait tous les jours. Il a eu 1 éducateur qui m'a posé la question : vous frappe-t-il ? J'ai répondu non !

Pendant 2 semaines avant mon AVC, il n'a fait que me frapper, visage, ventre, tête ... Il était en manque mais pour moi ce n' est pas oublier !

Mes amis sont venus et m'ont trouvée triste. J'ai répondu par une boutade. On jouait aux cartes quand subitement je me suis levée pour aller à mon bureau pourquoi ??? je ne sais pas et c'est là que mon AVC a commencer mon autre fils a aussitôt appelé le 15. Ils l'ont passé de médecin en médecin, que de temps perdu. Le pourquoi de mes séquelles : quand je suis arrivée dans le service de neuro aucun médecin ne pouvait m' approcher, j avais peur, il parait car moi j'étais inconsciente. Ils ont questionné mon fils qui a appelé le 15, qui a dit la vérité. Donc mon fils sous emprise de l'alcool a eu interdiction de me voir pendant 8 mois.

J'ai fait un coma de 4 mois.

Je me suis réveillée quand on me douchait, j'ai voulu me lever et l'infirmière m'a dit non.

Sur le coup, je n'ai pas compris le pourquoi d'une chaise roulante ! Arrivée à la salle de bain, je me suis vue, j'ai hurlé tellement j'étais bouffie. J'ai posé la question. Le réponse : " madame, vous étiez anémiée donc on vous a mise sous perfusion pour vous nourrir".

 

Quand je vois mon fils, c'est rare je l'avoue, je n'ai plus l'amour que j'avais pour lui.

C'est honteux pour une mère de dire ça.

Mais il faut retourner des années en arrière : mon géniteur me battait car j'étais une fille.

Puis quand il est mort, j avais 7 ans, mes frères ainés ont pris la relève !

Donc je constate que ma vie n'a été que violence et insultes.

Juste avant mon AVC, mon fils m'a frappé. J'étais avec lui dans sa chambre, j'en pouvais plus. J'aurai voulu mourir et paf un AVC.

Là, je regrette de m'être réveillée.

Je resterai Madame X pour vous

Merci de votre compréhension

  • Pinterest Social Icon